Fédération départementale pêche 49
Facebook Fédération de pêche Sous les lignes

Des pêches électriques pour le recensement piscicole

Bienvenue sur le site de Fédération de Maine et Loire

Profitant de la baisse des températures, la Fédération de pêche de Maine-et-Loire a organisé des pêches électriques dans le but de faire un recensement piscicole de certains secteurs du département. Ces journées peuvent être provoquées par la Fédération pour des suivis de projets mis en place ou à la demande de syndicats de rivières dans la cadre de projets d’aménagements.

Durant les mois de septembre ou d’octobre, la Fédération a réalisé 13 demi-journées de pêches électriques. Elles ont été réalisées sur le Lathan, la Verzée, l’Authion, l’Evre, la Moine ou le Vieil Authion. Ces pêches sont très réglementées et sont effectuées par les salariés de la Fédération qui sont formés à cette pratique.

Lors d’une pêche à l’électricité, un courant électrique continu propagé dans l’eau attire et tétanise quelques instants les poissons, qui sont capturés avec une épuisette, gardés en vie jusqu’à l’étape de biométrie (pesée et mesure des individus) et remis à l’eau. Cette technique, efficace, facilement reproductible et surtout non destructrice, est la plus répandue dans le cadre des suivis et inventaires piscicoles. Elles peuvent s’effectuer à pied ou à l’aide d’un bateau.

La phase de biométrie correspond à l’identification des poissons à l’espèce et au relevé des mensurations (longueur et poids) par individu. Les poissons sont triés et stockés durant cette phase. Tous les poissons sont finalement relâchés vivants sur le site de capture.

Les données sont ensuite étudiées et permettent de définir la qualité de milieu aquatique. Elles permettent aussi de pouvoir entreprendre des aménagements pour améliorer ces zones de pêche.