Description de l'image

1er mai 2018 : ouverture générale de la pêche du brochet et du sandre en Maine-et-Loire

Ce mardi 1er mai ne sera pas que le rendez-vous du muguet, mais surtout de l’ouverture de la pêche du brochet et du sandre en Maine-et-Loire. Les derniers jours ensoleillés ont fait trépigner d’impatience les 36 000 pêcheurs qui attendent cette date depuis quelques mois.

Les pêcheurs pourront donc arpenter à partir de 6h15, les 2 300 km de rivières du département et les 500 hectares de plans d’eau à la recherche des carnassiers et ce jusqu’au 31 décembre avec leur carte de pêche 2018.

Tailles de capture : Pêche de l'anguille Attention, la réglementation a fixé des tailles minimales de capture pour certaines espèces de poissons, par arrêté :

– brochet : 60 cm. – sandre : 50 cm. – black-bass : 30 cm.

Si vous allez pêcher dans d’autres départements, renseignez-vous auprès de la fédération départementale concernée. Mais un grand nombre d’entre elles ont également adapté ces tailles de capture.

Rappelons que la taille de capture est un outil réglementaire, pour permettre à certaines espèces (celles les plus convoitées par les pêcheurs) d’avoir la chance de se reproduire au moins une fois avant d’être « capturable ». Les tailles minimales de capture a donc pour but de laisser davantage de temps à ces espèces pour se reproduire. Les poissons qui n’atteignent pas la taille légale de capture, doivent être obligatoirement remis à l’eau immédiatement.

Quotas de captures pour les carnassiers :

L’évolution de la réglementation a fixé, depuis 2017, un quota de captures pour les carnassiers (brochet, sandre et black-bass). Le prélèvement journalier par pêcheur est limité à 3 carnassiers (dont 2 brochets maximum). Cette mesure est nationale : elle s’applique donc sur l’ensemble du territoire français.

Réserves spécifiques pour le sandre :

Attention, des réserves spécifiques sont mises en place sur de nombreux cours d’eau du Maine-et-Loire pour protéger la reproduction du sandre (du 1er mars au 31 mai). Toute activité de pêche est interdite sur ces secteurs. Elles sont normalement matérialisées par des pancartes. Pensez à consulter notre document pour en savoir plus en cliquant sur ce lien.

Le sandre est vulnérable et attaque facilement des proies lors de la reproduction afin de défendre son nid. Pensons à l’avenir de notre loisir en le laissant tranquille durant cette période.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez à pas à contacter la Fédération de Pêche de Maine-et-Loire (02 41 87 57 09 ou secretariat@fedepeche49.fr).

pêche sandre bateau

in Aliquam ipsum ante. accumsan Aenean nec