Description de l'image

Réseau de surveillance de la Loire – communication cyanobactéries benthiques 2021

Publié le 12/07/2021
La Préfecture de Maine-et-Loire remet en place un réseau de surveillance en place sur la présence de cyanobactéries benthiques sur la Loire.
 
Ce réseau de surveillance de la Loire créé en 2018 a permis au cours des derniers étés de disposer d’informations précieuses sur l’apparition et l’évolution des cyanobactéries benthiques dans la Loire. Cette surveillance permet, quand la situation l’exige, d’informer la population des mesures de prévention à prendre pour éviter toute intoxication.
 
Comme vous le savez, l’apparition des cyanobactéries benthiques est très dépendante du débit de la Loire. Au 12 juillet dernier, le débit de la Loire à Montjean est de 537 m3/s, qui au regard de la connaissance que nous avons de ce phénomène, est très nettement supérieur au débit en dessous duquel ces bactéries peuvent se développer. A la même période en 2019, le débit de la Loire était de 135 m3/s et en 2020, le débit de la Loire était de 231 m3/s.
 
Néanmoins, au cours de l’été 2021, les conditions pourraient évoluer et devenir favorables au développement des cyanobactéries benthiques, notamment sur certains affluents de Loire, tels que la Vienne. En effet, on a pu constater, notamment l’année dernière, que sont les cyanobactéries benthiques qui s’étaient développées en fond de Vienne, qui avaient été à l’origine de leur circulation sur la Loire.
 
Aussi, comme chaque année, une fiche de signalement que la Préfecture propose de continuer à utiliser dès que vous suspectez la présence de ces cyanobactéries. Pour votre information générale, vous trouverez également joint à ce message :
 
Votre mobilisation et vos signalements nous permettront de connaître, le plus tôt possible, l’apparition du phénomène, et ainsi de prendre les mesures de communication et de prévention adaptées. Nous vous remercions pour votre vigilance et votre implication dans le suivi de la Loire.
velit, porta. dolor. venenatis dolor diam nunc venenatis,